Stevenson aura sa chance

Adonis Stevenson Adonis Stevenson  Photo :  PC/Ryan Remiorz

On connaît finalement le dénouement de la saga Adonis Stevenson. Le boxeur super-moyen de Longueuil disputera un combat de championnat du monde entre le 8 et le 25 juin prochain, mais il tentera auparavant de venger le seul échec de sa carrière face à Darnell Boone le 22 mars.

C'est ce qu'a fièrement annoncé le Groupe Yvon Michel (GYM) lundi après avoir négocié ferme avec toutes les parties concernées.

Aspirant obligatoire au titre de l'IBF détenu par Carl Froch (30-2, 22 K.-O.), Stevenson (19-1, 16 K.-O.) devait en principe affronter l'Anglais pour la ceinture. Mais Froch ne l'entendait pas ainsi. Un combat d'unification des titres IBF et WBA face au Danois Mikkel Kessler (46-2, 35 K.-O.) a reçu l'aval de la fédération, au grand dam du Québécois et de son promoteur.

GYM a alors travaillé d'arrache-pied pour faire respecter les droits de Stevenson et de faire modifier les règles de l'IBF, plutôt floues en ce qui a trait aux défenses obligatoires devant la possibilité de combats d'unification. En négociant avec l'IBF, le promoteur de Froch et la chaîne HBO, GYM a été en mesure d'obtenir justice.

Froch et Kessler se battront donc pour les deux titres le 25 mai prochain, en Angleterre. Toutefois, le vainqueur abandonnera dès le lendemain le titre IBF. La fédération lancera quant à elle des invitations aux aspirants au titre selon le classement qui sera publié le 14 février. L'IBF enverra la première lettre le 25 mars.

GYM a accepté d'organiser le combat pas plus tôt que deux semaines après le combat d'unification (d'où la date du 8 juin), tandis que l'IBF s'est engagée à offrir l'occasion à Stevenson de devenir champion du monde pas plus tard que 90 jours après l'envoi de la première lettre d'invitation, donc le 25 juin.

Inactif depuis octobre dernier, Stevenson ne souhaite pas patienter jusqu'en juin pour se battre. Depuis qu'il est revenu dans le giron de GYM, il a sans cesse demandé de venger sa défaite par arrêt de l'arbitre au deuxième round contre Boone (19-20-3, 8 K.-O.) en avril 2010.

Stevenson et GYM estiment que c'est la seule occasion qu'aura Stevenson de venger cette défaite. Il le fera donc dans le cadre de la série Rapides et Dangereux le 22 mars. Stevenson prend tout de même un risque puisqu'une défaite contre Boone ferait en sorte qu'il ne soit plus l'aspirant obligatoire au titre de l'IBF.