Stevenson débouté, mais pas K.-O.

Jean-François Chabot
Radio-Canada
Adonis Stevenson Adonis Stevenson

La Fédération internationale de boxe (IBF) a rejeté la demande du Groupe Yvon Michel et de son protégé Adonis Stevenson qui réclamait la création d'un titre intérimaire.

L'IBF ne souhaite pas multiplier les ceintures et les titres comme le font les autres organisations qui chapeautent la boxe professionnelle.

Si Stevenson avait eu gain de cause, cela lui aurait permis de se battre sans attendre le résultat du duel entre Karl Froch et Mikkel Kessler.

Froch doit affronter le Danois Mikkel Kessler, champion WBA, au lieu de se battre contre Stevenson, devenu aspirant obligatoire en octobre. En principe, Froch avait jusqu'au 26 février pour monter dans un ring contre le Longueuillois.

L'IBF a accepté la requête de l'Anglais parce qu'il s'agit d'un combat d'unification. Une condition a cependant été accolée à cette dérogation : Froch et Kessler devront se battre avant le 26 avril. Or, le combat a déjà été annoncé à Londres pour le 25 mai.

Froch pourrait donc n'avoir d'autre choix que d'abandonner sa ceinture pour livrer le combat revanche qu'il souhaite avec tant d'ardeur.