Thomson heurte un OFNI

Alex Thomson Alex Thomson  Photo :  Alex Thomson Racing

Cinquième du Vendée Globe, le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) a endommagé l'un de ses deux safrans et détruit son hydrogénérateur tard dimanche soir.

Le monocoque de Thomson a heurté un objet flottant non identifié, à 22 h (UTC) le 9 décembre, dans l'océan Indien.

Selon son équipe, le Britannique a travaillé toute la nuit pour effectuer des réparations d'urgence qui lui ont permis de poursuivre la course. Ses deux safrans devraient fonctionner mardi. Il devra cependant faire une croix sur son hydrogénérateur (système permettant de faire de l'électricité).

Thomson naviguait à vive allure afin de se maintenir avec le groupe de tête quand l'accident est survenu. Les réparations l'ont obligé à ralentir.

« Avant-hier vers 22 h UTC, j'ai heurté quelque chose dans l'eau alors que je naviguais à 22 noeuds, a indiqué le skipper britannique. J'étais à la table à carte à ce moment [...], dans 28 noeuds de vent. »

« J'ai entendu une forte détonation en avant de l'endroit où je me trouvais. J'ai d'abord pensé à un choc sur la quille ou sur une dérive. J'ai ensuite entendu une série de bruits moins prononcés sous la coque jusqu'à un gros bruit quand ça a touché le safran et l'hydrogénérateur [...], a-t-il poursuivi. J'ai vu le safran en l'air et l'hydrogénérateur traîner dans l'eau.

« L'inspection des dommages a montré que le fusible du safran s'est cassé, mais peu de dommages sont à constater sur le safran à proprement dit. En revanche, l'une des pales de l'hydrogénérateur est cassée et l'un des supports était en morceaux et est finalement passé par-dessus bord. »

Comble de malchance, Thomson a heurté un autre OFNI la nuit dernière, mais sans gravité cette fois.

À 20 h (UTC) mardi, le Français François Gabart (MACIF) avait repris les commandes, avec une avance de 14,4 milles nautiques sur son compatriote Armel Le Cléac'h (Banque populaire).

Un autre Français, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), accusait 89,7 milles de retard sur le duo de tête, tandis que Thomson pointait au 4e rang malgré son infortune, à 177,7 milles.

En complément