Pour consoler Sinclair

Christine Sinclair Christine Sinclair  Photo :  Hussein Malla

Christine Sinclair a été ignorée sur la scène internationale, mais ses exploits n'ont pas été oubliés au Canada.

La joueuse de soccer a été nommée lundi gagnante du trophée Lou-Marsh, remis par le Toronto Star à l'athlète canadien par excellence de l'année.

L'athlète de 29 ans a aidé le Canada à remporter une médaille de bronze aussi inattendue qu'historique, en août, dans le tournoi de soccer féminin des Jeux de Londres. Elle a contribué à la cause de son pays avec six buts, dont trois dans la défaite de 4-3 en demi-finales contre les États-Unis.

En 2012, elle a totalisé 23 buts et 6 passes.

Il y a deux semaines, Sinclair a été ignorée parmi les finalistes pour le Ballon d'or, prix remis par la FIFA à la joueuse de l'année. La décision avait été vertement critiquée par l'entraîneur de la sélection canadienne féminine, Josh Herdman.

Sinclair a devancé le lauréat 2011 du trophée, le patineur artistique Patrick Chan, la patineuse de vitesse Christine Nesbitt, la gymnaste et unique médaillée d'or canadienne à Londres Rosie MacLennan, le cycliste Ryder Hesjedal et le demi offensif des Stampeders de Calgary Jon Cornish.

Sinclair est la première joueuse de soccer, homme ou femme, à remporter le Lou-Marsh.

En complément