Trois Canadiennes dans le top 5

Sarah Reid Sarah Reid  Photo :  PC/Darryl Dick

Les Canadiennes se sont illustrées vendredi sur la piste des Jeux olympiques de Whistler. Sarah Reid a décroché la médaille d'argent, tandis que Cassie Hawrysh et Mellissa Hollingsworth ont fini respectivement 4e et 5e de cette troisième étape de la Coupe du monde de skeleton.

Victorieuse de la première épreuve de la saison à Lake Placid (son premier podium en Coupe du monde), l'Albertaine de 25 ans a amélioré son sort après avoir conclu la manche initiale au 3e échelon.

Reid a affiché un chrono cumulatif de 1 min 51 s 9/100 pour n'être devancée que de 17 centièmes par l'Allemande Marion Thees, meneuse au terme de la première descente.

« Je suis très contente, a dit Reid. Avant la course, j'ai eu une discussion avec mes entraîneurs au sujet de Salt Lake City (11e la semaine dernière), parce que ça n'avait pas bien été. Je voulais mettre un peu de pression sur mes épaules et viser haut cette semaine. C'est génial de monter encore sur le podium. »

Thees, championne du monde en 2009 et 2011, a ainsi poursuivi sa domination sur la piste canadienne en savourant sa troisième victoire en quatre Coupes du monde.

Son succès lui a aussi permis de prendre les commandes du classement général de la Coupe du monde. Reid occupe la 3e position derrière Elizabeth Yarnold, 3e vendredi.

La Britannique s'est montrée la plus rapide de la dernière manche pour se hisser sur la troisième marche du podium en 1:51,17. Yarnold a ainsi ravi la dernière place disponible à Hawrysh (1:51,19), 2e après le premier parcours.

La Manitobaine, 4e à Park City il y a une semaine, a ainsi raté son premier podium en Coupe du monde avec seulement le 7e temps dans la dernière manche.

« Je menais jusqu'à la mi-parcours, mais à la fin, j'ai mal adapté ma conduite, ça fait partie de la course, a expliqué Hawrysh.Je ne suis pas frustrée d'être encore 4e. Cette saison est toute une expérience. J'apprends de chaque course. Je suis capable de rivaliser avec les meilleures filles et c'est exactement là que je veux être. »

Aux prises avec un solide rhume de cerveau, Hollingsworth, elle, a conclu l'épreuve en 1:51,25.

Après trois Coupes du monde, les Canadiennes ont accumulé trois médailles et deux 4es places.

L'épreuve masculine se tiendra samedi.