Les Kebs sautent de Québec à Laval

Kebs de Québec Kebs de Québec  Photo :  Kebs

En quête d'un domicile répondant aux critères de la Ligue nationale de basketball du Canada (LNB), les Kebs déménagent leurs pénates de Québec vers Laval.

Le déménagement a été approuvé jeudi après-midi pendant une réunion des propriétaires du circuit à Toronto, à laquelle participait Vincent Bernier, vice-président et directeur général, et fils du propriétaire des Kebs, Conrad Bernier.

Selon les informations recueillies, l'équipe, qui logeait au PEPS de l'Université Laval depuis deux ans, aurait souhaité retourner au Pavillon de la jeunesse. Mais la Ville de Québec n'était pas en mesure de garantir les 20 dates d'utilisation requises pour la saison 2012-2013.

Les Kebs ont déjà été locataires du Pavillon de la jeunesse, où ils pouvaient accueillir jusqu'à 6000 spectateurs. Le PEPS ne peut guère asseoir que de 800 à 1000 partisans.

De plus, les Kebs n'avaient pas le premier choix en ce qui concerne les dates. Les équipes du Rouge et Or, tous sports confondus, ont comme il se doit la priorité.

La saison dernière, les Kebs ont connu une période de six semaines sans pouvoir jouer à la maison avant de disputer six rencontres en l'espace de deux semaines à la maison. Difficile dans ces conditions de fidéliser les partisans.

À Laval, les Kebs s'installeront dans un Colisée récemment vendu et rénové au coût de 750 000 $.

La LNB doit également annoncer un élargissement de ses cadres. Le nombre d'équipe passera de sept à huit pour la prochaine saison.

Ainsi, Windsor se joindra à la Division Ontario/Québec qui comprend déjà Oshawa, London et maintenant Laval. La Division maritime sera composée des clubs de Summerside (Île-du-Prince-Édouard), Moncton et Saint-Jean (Nouveau-Brunswick) et Halifax.

Facebook