En continu

Le défi Chaîne de vie

Le défi Chaîne de vie se déroule aujourd'hui et demain dans plusieurs région du Québec. Pour en parler, on reçoit le Dr Pierre Marsolais et Caroline Fortier, la maman de Maélie, 6 ans, qui attend une greffe de coeur.

Le défi Chaîne de vie

Le défi Chaîne de vie se déroule aujourd'hui et demain dans plusieurs région du Québec. Pour en parler, on reçoit le Dr Pierre Marsolais et Caroline Fortier, la maman de Maélie, 6 ans, qui attend une greffe de coeur.

L’Hôpital pour enfants Jim-Pattison terminé à 70 %

Le premier ministre Brad Wall est venu saluer l'avancée des travaux de l'Hôpital pour enfants Jim-Pattison, situé à côté de l'Hôpital royal universitaire de Saskatoon.

L’Hôpital pour enfants Jim-Pattison terminé à 70 %

Le premier ministre Brad Wall est venu saluer l'avancée des travaux de l'Hôpital pour enfants Jim-Pattison, situé à côté de l'Hôpital royal universitaire de Saskatoon.

L'arthrite touche une personne sur cinq en Atlantique

L'Atlantique est la région au pays où il y a le plus haut taux d'incidence de la maladie qui cause la douleur articulaire

L'arthrite touche une personne sur cinq en Atlantique

L'Atlantique est la région au pays où il y a le plus haut taux d'incidence de la maladie qui cause la douleur articulaire

Le taux d'infection au VIH continue de croître en Saskatchewan

En septembre 2016, un groupe de médecins de la Saskatchewan faisait une sortie publique pour demander à la province de décréter l'état d'urgence face au taux élevé d'infection au VIH dans la province. Ils n'ont jamais obtenu ce qu'ils souhaitaient, et treize mois plus tard, ces médecins estiment qu'il y a encore toutes les raisons de s'inquiéter face à la progression de ce virus dans la province.

Le taux d'infection au VIH continue de croître en Saskatchewan

En septembre 2016, un groupe de médecins de la Saskatchewan faisait une sortie publique pour demander à la province de décréter l'état d'urgence face au taux élevé d'infection au VIH dans la province. Ils n'ont jamais obtenu ce qu'ils souhaitaient, et treize mois plus tard, ces médecins estiment qu'il y a encore toutes les raisons de s'inquiéter face à la progression de ce virus dans la province.

Les coûts de l'obésité

Depuis 1975, le nombre d'obèses dans le monde est passé de 111 millions à 795 millions, une hausse alarmante. Dans les pays occidentaux comme le Canada, si la croissance ralentit, les chiffres demeurent très élevés. Un Canadien sur quatre est obèse. Au Québec, ce problème coûte plus d'un milliard et demi par année en soins de santé. C'est sans compter le prix à payer pour ceux qui souffrent de surpoids. La stigmatisation fait parfois autant de ravages que l'obésité elle-même, comme l'a constaté notre reporter Sophie Langlois.

Les coûts de l'obésité

Depuis 1975, le nombre d'obèses dans le monde est passé de 111 millions à 795 millions, une hausse alarmante. Dans les pays occidentaux comme le Canada, si la croissance ralentit, les chiffres demeurent très élevés. Un Canadien sur quatre est obèse. Au Québec, ce problème coûte plus d'un milliard et demi par année en soins de santé. C'est sans compter le prix à payer pour ceux qui souffrent de surpoids. La stigmatisation fait parfois autant de ravages que l'obésité elle-même, comme l'a constaté notre reporter Sophie Langlois.

Des ainés du Nouveau-Brunswick ne sont pas convaincus de la privatisation du programme de soins extra-mural

Certains craignent une baisse de la qualité des soins, d'autres, la perte de services en français.

Des ainés du Nouveau-Brunswick ne sont pas convaincus de la privatisation du programme de soins extra-mural

Certains craignent une baisse de la qualité des soins, d'autres, la perte de services en français.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick lance «Choisir avec soin Nouveau-Brunswick»

Selon l'institut canadien d'information sur la santé, plus d'un million de traitements non nécessaires sont prodigués chaque année.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick lance «Choisir avec soin Nouveau-Brunswick»

Selon l'institut canadien d'information sur la santé, plus d'un million de traitements non nécessaires sont prodigués chaque année.