Mise à jour le vendredi 21 mai 2004 à 0 h 28


NOUVELLE DU SAGUENAY ET DU LAC-SAINT-JEAN

Saguenay pourra aller de l'avant

La sixième ville au Québec, Saguenay se démarque dans la foulée du mouvement défusionniste, qui a touché les nouvelles grandes agglomérations, puisque le 20 juin prochain, il n'y aura aucun référendum municipal.

Il s'en est fallu pourtant de peu dans l'ancienne municipalité de La Baie, où le mouvement défusionniste, avec sa tête l'ancien maire, Réjean Simard, était le plus énergique et le plus organisé. Toute la journée, le suspens s'est maintenu. À la fermeture des registres, il manquait seulement 50 signatures, soit un peu plus de 3 % des 1502 signatures requises pour obtenir la tenue d'un référendum.

À Laterrière, où, là aussi, plusieurs ont manifesté leur mécontentement lors du regroupement, 288 personnes, soit 6,6 % des citoyens nécessaires, se sont rendues signer le registre. Dans l'ancienne municipalité de Chicoutimi, près de 6 % des citoyens ont signé le registre pour demander un référendum sans atteindre le chiffre des 4658 signatures requises.

Ailleurs dans l'ensemble des autres anciennes municipalités, soit Jonquière, Lac-Kénogami, Shipshaw et le Canton Tremblay, moins de 2 % des citoyens ont signé les registres.




EN RÉGION
Toutes les nouvelles

Municipalités fusionnées

Error processing SSI file

© Radio-Canada.ca /nouvelles