Delta transporte les armes de chasseurs plutôt qu'un siège d'auto pour bébé

Avion Delta Avion Delta  Photo :  ICI Radio-Canada

Une grand-mère saskatchewanaise est outrée que la compagnie aérienne Delta ait transporté les armes de passagers chasseurs plutôt que de transporter le siège d'auto de son petit-fils.

Mercredi dernier, Linda Rudachyk revenait à Saskatoon après un voyage au Tennessee, aux États-Unis, avec sa fille et son petit-fils. Le voyage incluait une escale de quatre heures à Minneapolis, au Minnesota.

« C'était clair que l'avion était plein de chasseurs. Dans la zone d'embarquement, tous les passagers portaient des [habits de] camouflages », explique-t-elle.

Mme Rudachyk raconte qu'à leur arrivée à Saskatoon, elle et sa fille ont été informées que leur bagage et le siège d'auto avaient été laissés ailleurs. Elles faisaient partie d'un groupe de huit Canadiens dont les bagages sont restés à Minneapolis. Des passagères ont indiqué à Linda Rudachyk que le siège d'auto du bébé a été enlevé de l'avion pour faire place aux armes des chasseurs, confie-t-elle.

La Saskatchewan donne une amende de 175 $ lorsqu'un passager de moins de sept ans est dans une automobile sans siège. La famille de Mme Rudachyk a pu se procurer un siège d'auto à l'aéroport pour le jeune passager.

Des excuses

De son côté, Delta Air Lines promet d'enquêter sur l'incident. Un de leurs porte-parole, Morgan Durrant, a déclaré que la « compagnie est consternée d'apprendre ce qui s'est passé. » Il affirme que Delta Airlines s'excusera en privé auprès de la famille et offrira une marque de son regret.

Linda Rudachyk, elle, qualifie les actions de la compagnie d'« écervelées ».

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet