Saskatoon : une femme accusée du meurtre de son enfant plaide non coupable

Kellie Johnson à son arrivée au palais de justice de Saskatoon. Kellie Johnson à son arrivée au palais de justice de Saskatoon.  Photo :  ICI Radio-Canada


Kellie Johnson a plaidé non coupable mardi à l'accusation de meurtre prémédité de son fils de cinq ans. Un policier du service de police de Saskatoon doit témoigner à la Cour du banc de la Reine de Saskatoon mardi, deuxième jour du procès de la femme de 37 ans.

En janvier 2014, le garçon a été retrouvé sans vie dans une maison de l'avenue R Sud dans le centre-ouest de Saskatoon. L'enfant aurait reçu des blessures mortelles. Peu de détails sont connus quant à la nature de ces blessures.

Mardi, un policier du service de Saskatoon, le sergent Kevin Montgomery, a témoigné. Il s'agit du policier qui a interrogé Kellie Johnson après son arrestation, le 4 janvier 2014.

Lors de cet interrogatoire, la mère aurait été très calme, ne montrait pas beaucoup d'émotion, et semblait sobre selon le policier.

Kellie Johnson aurait également dit dans cet interrogatoire qu'elle prenait des médicaments. Elle a notamment fait référence à Satan et à l'enfer pour décrire le père de la victime.

Une vidéo de cet interrogatoire a été présentée en Cour mardi matin.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet