Une mère en croisade contre la prière dans les écoles publiques de la Saskatchewan

Dusti Hennenfent s'insurge contre l'administration de la prière dans les écoles publiques de la Saskatchewan. Dusti Hennenfent s'insurge contre l'administration de la prière dans les écoles publiques de la Saskatchewan.  Photo :  Dusti Hennenfent

Une mère de Moose Jaw veut mettre fin aux prières dans les écoles publiques de la Saskatchewan.

Dusti Hennenfent a lancé une pétition en ligne il y a quatre jours. Elle soutient que l'école primaire de ses enfants, Lindale Public Elementary, joue la prière du « Notre Père » chaque jour, sans leur expliquer le sens de l'incantation chrétienne.

« Je ne comprends pas le sens d'un culte religieux dans une école publique. » — Dusti Hennenfent

Selon la Loi sur l'éducation, les établissements scolaires de la Saskatchewan peuvent rendre la prière chrétienne obligatoire. Mme Hennenfent dit que la loi viole les droits de la personne.

« Je crains que le culte religieux ne respecte pas les croyances des élèves », a-t-elle souligné. Elle ajoute que réciter la prière ne profite pas vraiment à l'éducation des enfants.

L'Alberta et la Saskatchewan sont les seules provinces qui permettent aux écoles publiques d'inclure le « Notre Père » dans leurs activités de routine. Les autres provinces jugent que la récitation d'une prière chrétienne dans ce genre d'écoles ne respecte pas les droits des élèves.

La prière continuera d'être administrée

Des membres du conseil scolaire de Lindale Public Elementary ont informé Dusti Hennenfent que 90 % des parents d'élèves voulaient avoir accès à la prière du « Notre Père ». L'école a expliqué à Mme Hennenfent qu'elle continuera à administrer ladite prière.

La mère d'élèves soutient, pour sa part, que la décision devrait appartenir aux élèves et non à leurs parents. Elle a d'ailleurs demandé au ministère de l'Éducation d'abroger la section qui permet aux écoles publiques d'instaurer les prières religieuses.

L'école donne le droit aux élèves de quitter la classe de classe au moment où la prière est administrée.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet