Dévoilement de la programmation pour l'ACFAS de la Saskatchewan

Le chercheur Judicaël Moukoumi présentait une conférence sur le rôle des arbres dans la séquestration du carbone à Saskatoon mardi. Le chercheur Judicaël Moukoumi présentait une conférence sur le rôle des arbres dans la séquestration du carbone à Saskatoon mardi.  Photo :  ICI Radio-Canada/Guillaume Dumont

L'Association francophone pour le savoir (ACFAS) section Saskatchewan présentait sa programmation des conférences francophones pour l'année à venir lors de son assemblée générale annuelle mardi soir à Saskatoon.

Une table ronde au sujet de la conférence de Paris sur les changements climatiques sera organisée le 5 novembre à l'Université de Regina. Steven Guilbeault d'Équiterre, le biologiste et cinéaste Jean Lemire ainsi que David Sauchyn de l'Université de Regina participeront à l'évènement.

Une série de conférences sera aussi présentée pour les étudiants diplômés, explique le trésorier de l'ACFAS Saskatchewan, Éric Lefol. Ces conférences auront lieu les 23 et 24 octobre à Saskatoon et les 30 octobre, 18 et 24 novembre à Regina.

Une conférence au sujet de l'intégration des professionnels de la santé au sein des milieux cliniques en Saskatchewan aura lieu en janvier à Saskatoon, avec la docteure Louise Racine.

La politique au Moyen-Orient sera le sujet d'une présentation en avril à Saskatoon.

L'importance de la forêt en Saskatchewan

L'ACFAS présentait aussi mardi soir une conférence sur les arbres et la forêt de la Saskatchewan à l'École canadienne-française à Saskatoon.

Le chercheur Judicaël Moukoumi a discuté de la séquestration du carbone et de l'importance d'étudier les conséquences des feux de forêt qui ont fait rage en Saskatchewan durant l'été. « Il faut absolument que la Saskatchewan soit davantage proactive dans la gestion de sa forêt parce qu'on a besoin de savoir, [...] quand on reboise, quelles sont les associations d'essences qui sont les mieux susceptibles de résister à ce genre d'incendie de forêt » a-t-il expliqué.

Le gouvernement de la Saskatchewan devrait investir davantage dans la recherche universitaire en foresterie, croit le chercheur. 

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet