À la recherche d'une nouvelle image pour l’industrie agricole saskatchewanaise

Jardiner avec une fourche

Les perceptions du public sur l'industrie agricole en Saskatchewan sont au cœur des discussions au Sommet sur l'agriculture qui se déroule cette semaine à Regina.

Ce dernier a été organisé par le ministère de l'Agriculture de la Saskatchewan afin de changer l'image du fermier.

Le sommet rassemble des professionnels de différents secteurs qui partagent des connaissances et des expériences variées.

Selon la coordonnatrice des efforts de marketing au sein du ministère, Shelley Jones, une stratégie d'ensemble doit être développée pour changer la perception des Canadiens à l'égard de l'agriculture.

Shelley Jones

Mme Jones affirme que de nombreux Canadiens croient encore au stéréotype du fermier qui porte des salopettes et cultive ses terres armé d'une fourche.

Pourtant, selon elle, un fermier moderne est aussi un homme d'affaires qui utilise de nouvelles technologies et qui est conscient des enjeux qui influencent l'industrie agricole.

Mercredi, la directrice des programmes pour Farm and Food Care Ontario, Heather Hargrave, a présenté les efforts de son organisme pour changer la perception des Ontariens par rapport à l'industrie agricole.

Selon elle, le plus important est d'avoir la confiance du public. Mme Hargrave soutient que celle-ci se développe par le biais de la communication : les producteurs doivent inviter le public à aller à leur rencontre.

Heather Hargrave croit que les Canadiens doivent voir d'où vient leur nourriture, dans quelles conditions vivent les animaux, comment les céréales et les légumes poussent et quelles méthodes sont utilisées pour acheminer les produits de la ferme jusqu'à l'assiette du consommateur.

De son côté, la directrice du marketing pour les restaurants McDonald's du Canada, Ailene MacDougall, a fait valoir que la chaîne de restaurants joue un rôle important dans l'industrie agricole en tant qu'acheteuse.

En effet, tous les ans, la multinationale achète 66 millions d'oeufs et 26 millions de litres de lait au Canada, soutient Mme MacDougall, ajoutant que l'huile de canola qui est utilisée par McDonald's vient surtout de la Saskatchewan.

Ailene MacDougall a aussi souligné l'importance de faire preuve de transparence et de montrer aux consommateurs que les produits vendus dans les restaurants viennent des fermes canadiennes.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet

Facebook