Saskatoon : une personne handicapée risque l’expulsion du Canada

Deux Roumaines de Saskatoon font face à la déportation

Une femme de 22 ans atteinte de paralysie cérébrale et sa mère pourraient être expulsées mercredi de Saskatoon vers la Roumanie, leur pays d'origine.

Immigration et Citoyenneté Canada estime que les troubles moteurs de Boglarka Kincses représentent un coût excessif aux services sociaux et de la santé du pays.

La mère, Eniko Reka Kincses, a tenté en vain de faire appel de la décision rendue en septembre 2011.

L'avocate de la famille, Haidah Amirzadeh, demandera au ministre fédéral Jason Kenney d'intervenir dans ce dossier.

« Nous croyons que le ministre a les moyens d'empêcher la mesure d'expulsion », déclare-t-elle.

Mme Amirzadeh affirme que la femme de 22 ans ne sera pas prise en charge en Roumanie en raison d'un manque de soutien. Son père, qui l'a quitté à la naissance, ne lui apportera pas d'aide, ajoute-t-elle

À Saskatoon, par contre, Boglarka Kincses a l'appui de sa sœur et de son beau-frère.

Une pétition, signée par 220 résidents, témoigne également du soutien de la population de la Ville des Ponts.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet

Facebook