Un meurtrier rend visite à sa famille en Saskatchewan

Les mains d'un détenu sur les barreaux d'une cellule

Un détenu en Saskatchewan, condamné pour le meurtre d'un curé à Prince Albert et d'un ancien Hells Angels, a obtenu le droit de rendre visite à un membre de sa famille qui est sur le point de mourir.

Alvin Starblanket a obtenu de la Commission des libérations conditionnelles une permission compassionnelle d'un jour.

Le meurtrier de 31 ans décidera avec sa famille de continuer ou de refuser de maintenir les fonctions vitales de cette personne malade, qui est en phase terminale.

M. Starblanket, qui aurait un comportement difficile en prison, sera entouré de gardes armés.

Selon des documents soumis lors de sa demande de libération conditionnelle, il a fait l'objet de 21 accusations disciplinaires au cours de ses deux dernières années derrière les barreaux.

Il pourra faire une demande de libération conditionnelle totale à partir de 2020.