U. de la Saskatchewan : le plan de redressement de la Faculté de médecine est approuvé

Important vote ce vendredi concernant l'avenir de la Faculté de médecine de l'Université de la Saskatchewan Important vote ce vendredi concernant l'avenir de la Faculté de médecine de l'Université de la Saskatchewan  Photo :  CBC

Les membres du conseil de l'Université de la Saskatchewan - des étudiants, des professeurs et des administrateurs - ont voté jeudi en faveur d'un nouveau plan pour s'attaquer aux lacunes de la Faculté de médecine.

La Faculté avait jusqu'au 20 décembre pour soumettre ce plan au conseil de l'université, qui doit permettre à l'établissement de se redresser en misant d'abord sur la recherche et l'éducation, plutôt que sur les services aux patients.

Le plan adopté pourrait aussi permettre de tripler le nombre de membres du corps professoral.

Rappelons qu'une lettre acheminée par le Comité d'agrément des facultés de médecine du Canada en juillet 2011 menaçait de placer l'institution sous probation.

La lettre identifiait alors des lacunes que l'établissement devait s'empresser de rétablir. Parmi ces faiblesses, des délais exagérés pour afficher les résultats scolaires et des bris de communication entre les étudiants et le corps professoral étaient soulignés.

Des changements devaient être effectués sans quoi, pouvait-on y lire, la qualité de l'enseignement pourrait s'en trouver grandement affectée et l'institution pourrait se retrouver sous probation et peut-être même éventuellement perdre son accréditation.

Ce n'est qu'en mars dernier que l'existence de cette lettre a été rendue publique.

Un premier plan en septembre, dénoncé à la fois par des professeurs et des étudiants, fut rejeté.

C'est la deuxième fois en moins de 10 ans que la Faculté de médecine de l'Université de la Saskatchewan se retrouve en difficulté.

En 2002, l'accréditation de la Faculté avait été mise en période de probation pendant trois ans.