La CSQ évalue à 52 millions $ les compressions imposées par Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Un couloir d'hôpital (Archives) Un couloir d'hôpital (Archives)  Photo :  Radio-Canada

Les mesures de restrictions budgétaires du gouvernement Couillard ont coûté cher au Saguenay-Lac-Saint-Jean selon la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

La porte-parole régionale de CSQ, Nathalie Savard, affirme que l'équivalent de 52 millions de dollars aurait été coupé par Québec dans les services régionaux depuis cinq ans.

Mme Savard représente environ 10 000 travailleurs syndiqués dans le secteur de la santé, de l'éducation et de la petite enfance au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Maintenir la lutte

Même si la CSQ a conclu une entente de principe avec Québec sur le renouvellement du contrat de travail des employés, Mme Savard croit qu'il faut maintenir la lutte contre les mesures de compressions budgétaires. En entrevue à l'émission Café Boulot Dodo, elle a réitéré que celles-ci avaient des conséquences très négatives sur les services publics.

« Ces 52 millions de dollars en compressions budgétaires, ce sont des services qu'on n'offre plus à la population. » — Nathalie Savard, porte-parole régionale de la CSQ

Elle maintient que l'impact est palpable, même si le gouvernement continue de prétendre que les services publics ne sont pas touchés.

La CSQ recommandera tout de même à ses membres d'entériner l'entente de principe intervenue à la fin décembre.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet