Des citoyens de Saguenay dénoncent un tract contre l'immigration

Tract de la Fédération des Québéecois de souche

La distribution d'un prospectus produit par la Fédération des Québécois de souche fait des vagues au Saguenay.

Le document intitulé Les mythes entourant l'immigration a été placé dans les boîtes aux lettres des résidences d'au moins un quartier de l'arrondissement de Chicoutimi.

La brochure de huit pages propose 15 énoncés sur l'immigration et y répond. Entre autres, les auteurs y décrivent pourquoi l'immigration n'est pas nécessaire au Canada et comment elle est nuisible à l'identité nationale.

Un citoyen qui a reçu le tract, Christian Bélanger, a décidé de parcourir le quartier avec un ami pour le ramasser. « Je l'ai feuilleté, j'ai trouvé que c'était un torchon un peu raciste, xénophobe sur les bords et qui était contre l'immigration et qui était légèrement choquant », dit-il.

M. Bélanger dit avoir retrouvé environ 90 brochures et interprète la distribution dans le secteur de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) comme un geste de provocation, parce que plusieurs étudiants étrangers vivent dans le quartier.

Le directeur de la Corporation intégration Saguenay, Séreyrath Srin, est aussi choqué par le tract. Il rappelle que les immigrants au Saguenay-Lac-Saint-Jean représentent un apport économique pour la région.

Par exemple, les quelque 700 étudiants internationaux de l'UQAC entraînent des retombées de près de 7 millions de dollars par année dans la région, alors que les travailleurs avec un statut d'immigrant permettent des retombées de plus de 40 millions de dollars.

« Ce n'est pas vrai que les personnes immigrantes représentent une menace, affirme M. Srin. Ce n'est pas vrai qu'on arrive pour causer des troubles. Au contraire, on est venu chercher une société de sécurité. »