Démission de Benoît XVI : l'évêque du diocèse de Chicoutimi surpris

Le pape Benoît XVI lors de sa bénédiction Urbi et Orbi, place Saint-Pierre, en 2006. Le pape Benoît XVI lors de sa bénédiction Urbi et Orbi, place Saint-Pierre, en 2006.  Photo :  AFP/ARTURO MARI

Mgr André Rivest dit avoir été grandement surpris par l'annonce de la démission du pape Benoît XVI, tôt lundi matin.

Le Vatican a annoncé que le pape quitterait ses fonctions le 28 février. Joseph Alois Ratzinger a été élu le 19 avril 2005 pour succéder à Jean-Paul II.

Benoît XVI a expliqué que ses forces et son âge avancé ne sont plus compatibles avec l'exercice de son ministère. Il aura 86 ans le 16 avril prochain.

Mgr André Rivest, évêque du diocèse de Chicoutimi Mgr André Rivest, évêque du diocèse de Chicoutimi

L'évêque du diocèse de Chicoutimi souligne que Benoît XVI était considéré comme un homme à la pensée précise. « Alors, qu'il ait pris cette décision-là, ça me surprend beaucoup, mais dans un deuxième temps, ça ressemble un peu à Benoît XVI. Si un pape pouvait faire ça, je pense que c'est Benoît XVI », dit Mgr Rivest.




Il affirme qu'en plus de son âge avancé, le pape n'a pas eu un mandat facile. « Un des dossiers les plus chauds, les plus pénibles, les plus horribles, on pourrait mettre tous les qualificatifs les plus négatifs, c'est celui de la question des prêtres pédophiles. Il a eu le courage, l'audace de mettre ça sur la table », souligne l'évêque du diocèse de Chicoutimi.

Mgr André Rivest affirme que Benoit XVI est un intellectuel et un philosophe qui a marqué l'Église par ses réflexions sur la foi et la raison.

L'évêque du diocèse de Chicoutimi n'est pas en mesure de dire si le prochain pape fera prendre un virage d'ouverture à l'Église catholique. « Cette question-là d'ordination des femmes, d'ordination d'hommes mariés, tout ça est sur la table et ça va revenir », dit-il.

Toutefois, Mgr André Rivest aimerait que le prochain pape soit canadien et n'hésite pas à suggérer le cardinal Marc Ouellet.

Pour sa part, l'abbé Marc Girard a cotoyé Benoit XVI pendant de nombreuses années quand celui-ci était encore cardinal. Compte tenu de son état de santé et de son âge avancé, il ne croyait pas qu'il resterait pape aussi longtemps.

Le théologien croit que l'héritage de Benoît XVI sera avant tout spirituel. « Probablement ses livres, sa pensée, sa résistance à la tâche et surtout un homme d'une profonde spiritualité », mentionne M. Girard.

Il est le troisième pape à démissionner dans l'histoire de l'Église catholique. Avant lui, Grégoire XII avait abdiqué en juillet 1415, et Célestin V en décembre 1294.

Le conclave, exercice par lequel les cardinaux élisent un nouveau pape, aura lieu le 8 mars prochain.

En complément

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Coupe Grey 2014

Facebook