Mistouk sur le Lac : le projet est abandonné

Pointe de Mistouk La pointe de Mistouk, dans le secteur de la marina de Saint-Coeur-de-Marie.

Le projet écotouristique Mistouk sur le Lac ne verra finalement pas le jour, dans le secteur de Saint-Coeur-de-Marie, à Alma.

C'est le refus du gouvernement fédéral d'octroyer une subvention au promoteur, le Groupe Coderr, qui a forcé l'abandon du projet.

Après trois ans de démarches, le directeur général de l'entreprise, Gérald Tremblay, affirme que le financement du projet de 7 millions $ était complété à plus de 80 %. Un prêt d'Ottawa d'environ 1,5 million $ était nécessaire, mais le gouvernement a refusé.

Pointe de Mistouk La pointe de Mistouk, près du secteur de la marina de Saint-Coeur-de-Marie.

La réponse d'Ottawa déçoit Gérald Tremblay, qui ne comprend pas cette décision. Il soutient qu'il avait récolté de nombreux appuis pour son projet.

« C'était un projet dont les spécialistes du tourisme et du tourisme d'aventure disaient que ça allait être l'étendard. » — Gérald Tremblay

Le Groupe Coderr souhaitait aménager un complexe écotouristique international quatre saisons, avec une école nationale de kayak de mer l'été et une de ski-traction l'hiver. Des chalets flottants auraient servi d'hébergement.

Gérald Tremblay affirme que son projet aurait eu un impact important pour la communauté, puisqu'un volet réinsertion sociale était aussi prévu.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

    Coupe Grey 2014

    Facebook