Projet de la Onzième chute : des élus en colère

Projet de la Onzième chute : des élus en colère

Les maires du comté Roberval sont ulcérés par la décision du gouvernement d'annuler le projet de minicentrale sur la Onzième chute de la rivière Mistassini.

Pour la première fois depuis trente ans, les maires des 21 municipalités du comté Roberval et des représentants de Masteuiatsh étaient réunis solidairement dans une même salle pour parler d'une seule voix, vendredi.

Ils refusent de se plier à cette décision de la ministre des Ressources naturelles, et se mobilisent pour la faire renverser.

Le chef de Mashteuiatsh, Clifford Moar, affirme que Québec fait perdre des revenus garantis de 40 millions de dollars à sa communauté, partenaire majoritaire dans le projet de la Onzième chute. Il refuse que des gens de l'extérieur de la région lui imposent la marche à suivre sur les terres de ces ancêtres. Il ne restera pas les bras croisés.

Pas question pour les élus du nord du lac Saint-Jean d'exiger des compensations financières. Leur seule demande est que le projet de minicentrale de la Onzième chute soit réactivé, sinon les maires promettent de l'action.

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, lance un appel au calme. Il prévient les élus qu'il faut maintenant regarder de l'avant.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Facebook