Quatre ans de pénitencier pour une agression sanglante

Le palais de justice de Chicoutimi Le palais de justice de Chicoutimi

Une ex-résidente de Jonquière, Carol-Anne Chalifour-Grenon, est condamnée à 48 mois de pénitencier à la suite d'une tentative de vol particulièrement sanglante survenue en novembre 2010.

Elle avait au préalable plaidé coupable à des accusations de vol qualifié, de complot pour vol et de voies de fait graves.



Elle et son complice, Denis Bonneau, avaient séquestré et battu dans son appartement un homme de 72 ans, retraité de la construction. Après le départ de ses deux assaillants, l'homme était demeuré nu, ligoté et bâillonné sur le sol, jusqu'à ce que les policiers le découvrent, le lendemain.

Il est demeuré dans le coma pendant un mois et il conserve toujours des séquelles de cette agression.

Carole-Anne Chalifour-Grenon et son complice étaient à la recherche d'une somme de 150 000 $ qu'ils croyaient à tort cachée dans le domicile de la victime.

Le juge Richard P. Daoust n'a pas caché ce qu'il ressentait au moment de rendre sa décision.

« C'est difficile de briser la vie plus que vous ne l'avez fait. » — Le juge Richard P. Daoust

Denis Bonneau, lui, a déjà plaidé coupable dans cette affaire et a été condamné à cinq ans de pénitencier.

En complément