Le président du Conseil du trésor dénonce les compressions à Hydro-Québec

Hydro Québec Hydro Québec  Photo :  Luc Lavigne

La décision d'Hydro-Québec d'éliminer 15 postes administratifs à son bureau de Saguenay est dénoncée par le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard.

La mesure fait pourtant suite à l'annonce de l'abolition de 2000 postes à Hydro-Québec, prévue dans le budget Marceau.

Stéphane Bédard juge pour sa part que la société d'État aurait dû épargner les régions du Québec en décentralisant sa gestion.

Le président du Conseil du trésor du Québec, Stéphane Bédard Le président du Conseil du trésor du Québec, Stéphane Bédard
« Le problème, c'est que dans les dernières années, on a laissé Hydro-Québec centraliser sa gestion en permettant le rapatriement des emplois à Montréal alors qu'à ce que je sache, les principales fonctions d'Hydro-Québec se trouvent en région et dans le Nord du Québec. » — Stéphane Bédard, président du Conseil du trésor

Stéphane Bédard demande à son homologue du ministère des Ressources naturelles, Martine Ouellet, d'intervenir dans ce dossier.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Coupe Grey 2014

Facebook