Plaidoyer pour un autre pont sur la rivière Saguenay

Marc Pettersen Marc Pettersen, conseiller municipal de Saguenay

Le conseiller municipal de Saguenay, Marc Pettersen, demande au ministère des Transports du Québec de réaliser une étude de faisabilité pour un deuxième pont sur la rivière Saguenay

M. Pettersen estime qu'un pont supplémentaire est devenu nécessaire afin de relier les deux rives de la rivière Saguenay. Le conseiller municipal est d'avis que cela permettrait à la ville de Saguenay de mieux se positionner pour son développement économique.

« La justification majeure, c'est de développer toute la région, toute la ville au complet, l'agrandir et enlever le trafic lourd qui n'a pas d'affaire chez nous », affirme M. Pettersen.

Ce dernier plaide en faveur du développement d'une industrie des transports dans la région. « Plus on multiplie les liens de communications entre les régions, plus on fait du développement économique. C'est de multiplier les liens entre les régions », dit-il.

Le conseiller Pettersen rappelle que le pont Dubuc est le seul lien terrestre avec la Côte-Nord et que 55 000 à 60 000 véhicules y circulent chaque jour.

Il base sa demande d'étude de faisabilité sur le fait que Transports Québec avait investi 2 millions de dollars au début des années 2000 dans une étude de faisabilité pour un pont à Tadoussac.

Marc Pettersen a obtenu l'appui du conseil d'arrondissement de Chicoutimi.