Difficultés financières pour le Festival international des arts de la marionnette

Difficultés financières pour le Festival international des arts de la marionnette

Le Festival international des arts de la marionnette (FIAM) connaît d'importantes difficultés financières et se place sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

Le conseil d'administration a confié le dossier au syndic Fabien Tremblay, qui doit publier un avis de faillite au cours des prochains jours.

Trois employés permanents, dont le directeur général Blaise Gagnon, ont été licenciés la semaine dernière. En période de pointe, le festival employait près d'une dizaine de personnes.

Il est impossible, pour l'instant, de connaître le nombre de créanciers et le montant du déficit, mais il s'élèverait à quelques centaines de milliers de dollars.

Le Festival international des arts de la marionnette, qui a aussi été appelé Semaine mondiale de la marionnette, existe depuis 1989.

Une centaine de compagnies de théâtre provenant d'une trentaine de pays sont venues au Saguenay pour prendre part à cet événement.

Le 12e Festival international des arts de la marionnette s'est déroulé du 13 au 23 septembre dernier. L'organisation y a présenté un spectacle à grand déploiement, La quête du dragon, un projet d'un demi-million de dollars.

L'assemblée des créanciers aurait lieu à la mi-janvier. Le conseil d'administration du festival va commenter le dossier à ce moment.