Le Musée amérindien de Mashteuiatsh tente d'assurer sa relance

Le musée amérindien de Mashteuiatsh Le musée amérindien de Mashteuiatsh

Les dirigeants du Musée amérindien de Mashteuiatsh développent un plan d'action stratégique afin de redresser la situation financière de l'établissement.

En 2012, le musée a connu une diminution d'achalandage avec quelque 1000 visiteurs en moins.

La baisse du nombre de visiteurs a aussi fait fondre les revenus provenant des entrées et de la vente d'articles promotionnels. Habituellement, ils sont de 100 000 $ à 120 000 $ annuellement, mais n'ont atteint que 90 000 $ cette année.

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh a dû fermer ses portes au début de novembre et les a rouvertes deux semaines plus tard.

Le directeur du musée, Jean-Denis Gill, indique qu'il a tout de même fallu effectuer des compressions de personnel et de budget. « Pour l'instant, on a trois personnes dont la mise à pied a été poursuivie de façon indéterminée, dit-il. Ces coupures s'ajoutent aux mises à pied du personnel saisonnier. »

La direction du musée met également en place des mesures de redressement budgétaires visant à recentrer sa mission.

Le conseil d'administration du Musée amérindien de Mashteuiatsh sollicite l'aide financière du conseil de bande, qui reconsidère présentement sa contribution. Il mise aussi sur des dons plus généreux de certains partenaires, comme le ministère de la Culture.

L'objectif est de trouver des solutions pour le financement avant le 31 décembre. « Il y a beaucoup de choses à réviser. C'est vraiment une question de bien recentrer les activités », croit Jean-Denis Gill.