Le maire de La Tuque veut s'attaquer aux problèmes de téléphonie cellulaire sur la route 155

La route 155 entre le Lac Saint-Jean et la Mauricie La route 155 entre le Lac Saint-Jean et la Mauricie

Le maire de La Tuque va embaucher un spécialiste pour assurer un service de téléphonie cellulaire entre Shawinigan et Chambord.

Normand Beaudoin prend les devants et annonce l'embauche prochaine d'un spécialiste technologique au coût de 75 000$ dollars pour faire avancer le dossier. Ce projet serait financé grâce à une subvention de la Conférence régionale des élus de la Mauricie. Il rappelle que le projet estimé à 15 millions de dollars traîne en longueur depuis plusieurs années.

Actuellement, la communication par cellulaire est impossible sur plusieurs tronçons de la route 155. Une situation dangereuse en cas de panne ou d'accident, clame Normand Beaudoin.

« Ça va faire qu'on n'aille pas enfin comme toutes autres régions au Québec, un service continue sur la téléphonie cellulaire. Ne serait-ce que pour sauver une seule vie. »

Une main tendue vers la région

Le maire de La Tuque a même envoyé une lettre aux maires du Lac-Saint-Jean pour qu'ils contribuent à l'organisme à but non lucratif qu'il a créé pour trouver des fonds. Le maire de Chambord se montre ouvert à l'idée.

Gérard Savard lance même un appel aux politiciens de la région. « Au niveau de la sécurité des citoyens des deux régions, il faudrait absolument que toutes les instances politiques se mettent ensemble et trouvent une solution rapide là-dessus. »

Le maire de La Tuque attend depuis trois mois une rencontre avec le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Facebook