Un crédit d'impôt pour les enseignants fait réagir

Ottawa offre un nouveau crédit d'impôt aux enseignants

Une nouvelle mesure adoptée dans le budget fédéral présenté mardi fait réagir au Québec. Grâce à un nouveau crédit d'impôt, les enseignants pourront avoir droit à un remboursement de 15 % des dépenses en fournitures scolaires qu'ils paient de leur poche.

Le remboursement pourra atteindre jusqu'à 150 $ par année pour un maximum de 1000 $ de dépenses non remboursées par l'école. Les enseignants reçoivent un budget annuel qui, bien souvent, ne couvre pas la totalité des coûts reliées à l'achat de matériel. 

Si la mesure a du bon pour les enseignants, elle fait sourciller certains intervenants du milieu de l'éducation qui affirment qu'elle met en lumière le manque de financement des écoles au Québec.

La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE) exige depuis longtemps que le gouvernement du Québec pose un geste semblable.

« C'est quand même particulier qu'au fédéral, on vienne reconnaître cette problématique-là et qu'au provincial, on ne se soit pas rendu compte de cette dépense-là pour les enseignants », explique la présidente de la FSE, Josée Scalabrini.

Le Parti québécois dénonce également le fait que certains enseignants doivent « compenser de toutes sortes de façons » le manque de financement des écoles.

Le ministère des Finances du Québec n'a pas souhaité commenter la mesure. Il affirme être toujours en analyse du budget du fédéral.

Québec en direct Afficher le fil complet