Trois soeurs parmi l'élite des sports canins attelés

De l'élevage des chiens à la course

Les courses de chiens de traîneaux sont une véritable affaire de famille pour les trois soeurs Morin-Doré, originaires de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Depuis plus de 10 ans, Léonie, Rosalie et Flavie pratiquent les sports canins attelés. Le trio se démarque désormais sur la scène internationale. 

Course à pied, ski de fond, vélo et traîneau : chaque semaine, les trois soeurs consacrent en moyenne 10 heures d'entraînement à leur discipline, et ce, sans compter les heures dédiées aux soins des chiens.

C'est lors d'un séjour dans le Nord que les trois soeurs ont eu la piqûre pour leur sport. « En 2001, on a passé une année en Alaska pour le travail à mon père. Là-bas, c'est leur sport national. Tout le monde fait du traîneau à chien et de la longue distance, explique Rosalie. On est revenu avec un chien et aujourd'hui, on en a 15. »

De l'élevage des chiens à la course

Cette passion avec leurs fidèles compagnons a conduit les trois soeurs à se démarquer au niveau provincial, national et international cette saison.

« On s'était donné comme objectif d'atteindre le top 10 au début de la saison. Cette année, dans les 6 courses qu'on a faites, on s'est toujours classées dans le top 5 sur une trentaine de compétiteurs », se réjouit Rosalie.

La dernière course de la saison aura lieu ce week-end lors du 4e International de chiens de traîneaux de Valcartier. Les trois soeurs tenteront alors de monter sur le podium alors que plus d'une centaine de participants seront de la compétition.

Québec en direct Afficher le fil complet