Eugenie Bouchard à Québec pour la Fed Cup?

Le point de presse d'Eugène Lapierre

Maintenant éliminée des Internationaux d'Australie, la joueuse de tennis Eugenie Bouchard représentera-t-elle le Canada lors de la rencontre du Groupe mondial II de la Fed Cup à Québec, les 6 et 7 février prochains?

Un texte de Jean-Philippe MartinTwitterCourriel

Si certains sont peu optimistes de voir la Westmontaise débarquer à Québec pour affronter le Bélarus, le vice-président de Tennis Canada, Eugène Lapierre, garde espoir.

« Moi, j'ai un bon feeling! », a t-il dit, avant d'anticiper la réplique des journalistes et d'ajouter : « J'avais dit ça l'année dernière aussi, alors peut-être que vous ne me croirez pas! »

En 2015, Eugenie Bouchard avait choisi de ne pas participer à la rencontre de Groupe mondial I au PEPS de l'Université Laval. En l'absence de sa meilleure joueuse, le Canada n'a eu aucune chance face la République tchèque, éventuelle championne de la Fed Cup 2015.

Cette fois, la situation est différente pour Bouchard, croit Eugène Lapierre, de passage mercredi dans la Vieille Capitale.

« Elle a été blessée tout l'automne. Là, elle revient au jeu et elle joue bien! Ça a été un bon match [contre Agnieska Radwanska] malgré un score assez sec. Elle l'a dit elle-même. Elle a besoin de jouer plus de matchs et son prochain tournoi est tard en février, à Rio. Elle n'a rien d'ici là! Elle a besoin de jouer des matchs de ce niveau-là! »

Ce que le dirigeant de Tennis Canada a en tête, c'est un duel contre Victoria Azarenka, 16e joueuse mondiale.

Le hic, c'est que la présence de la joueuse bélarusse est aussi incertaine. Mais, Azarenka a tout intérêt à jouer à Québec, du moins, si elle souhaite se qualifier pour le tournoi olympique l'été prochain.

Selon les règlements, l'ancienne numéro 1 au monde doit disputer au moins une rencontre de Fed Cup en février ou en avril prochain pour être admissible pour les Jeux olympiques au Brésil.

Eugène Lapierre y voit une belle occasion pour Eugenie Bouchard.

« J'ai entendu les commentateurs des Internationaux d'Australie dire que Azarenka fait partie des joueuses qui pourraient remporter le grand chelem la semaine prochaine. Alors, c'est justement le genre de match pour Eugenie. Si j'étais elle, je dirais que c'est une bonne occasion. Les matchs ne comptent pas au classement WTA, mais ça va être bon, ça va être un bon show! On va voir! »

Eugène Lapierre a même précisé à La Presse Canadienne qu'Azarenka avait demandé son visa il y a longtemps et réserver sa chambre d'hôtel.

Avec ou sans Eugenie Bouchard, le Canada n'est pas favori pour vaincre le Bélarus. Pour compléter son équipe, l'entraîneur du Canada Sylvain Bruneau pourrait se tourner vers Aleksandra Wozniak, une habituée de la Fed Cup. La Blainvilloise peine cependant à trouver son rythme, elle qui revient d'une longue absence en raison d'une blessure à l'épaule.

Sinon, des joueuses de la relève telles Françoise Abanda, Carole Zhao ou même Bianca-Vanessa Andreescu, une jeune prodige de 15 ans, pourraient recevoir l'invitation de l'équipe canadienne.

Les fédérations de tennis ont jusqu'au 27 janvier pour dévoiler l'identité de leur formation. Le gagnant de cette rencontre accédera à une rencontre de qualification pour le Groupe mondial I tandis que le perdant devra jouer pour conserver sa place dans le deuxième groupe.

Québec en direct Afficher le fil complet