Des écoles en deuil à Québec

L'école Jean-de-Brébeuf est fermée pour la journée. L'école Jean-de-Brébeuf est fermée pour la journée.  Photo :  ICI Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Les cours sont suspendus aujourd'hui dans les écoles secondaires Cardinal-Roy et Jean-de-Brébeuf de Québec afin d'offrir du soutien psychologique aux élèves et membres du personnel, après la mort de quatre membres de leur communauté dans les attentats survenus vendredi au Burkina Faso. 

Gladys Chamberland et son conjoint Yves Carrier, 65 ans, leurs enfants Charlelie et Maude, ont été tués lorsque trois djihadistes ont attaqué le restaurant Splendid ainsi que le café Cappucino de la capitale. Ils étaient accompagnés de deux amis, aussi bénévoles et originaires de Québec, Suzanne Bernier, une retraitée, et Louis Chabot.

Le groupe était dans ce pays africain depuis près d'un mois pour participer à la construction d'une école, et avait quitté le Québec à la fin décembre afin de se rendre au Burkina Faso pour le compte de la Congrégation des sœurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours.

Durement touchée, la Commission scolaire de la Capitale a fait savoir dimanche que les cours seraient suspendus pour la journée à l'école Cardinal-Roy, de même qu'à l'école secondaire Jean-de-Brébeuf.

« Tous les élèves qui en ressentent le besoin seront accueillis à l'école et recevront l'aide et le soutien nécessaire par les professionnels en place » a mentionné la Commission scolaire sur Facebook.

Des collègues appréciés

Yves Carrier avait pris sa retraite il y a quelques années, après une longue carrière d'enseignant et de directeur adjoint dans des écoles, qui l'avait mené à la fois à l'école secondaire Jean-de-Brébeuf et à Cardinal-Roy à Québec.

Suzanne Bernier, quant à elle, était retraitée depuis 5 ans. À la fin de sa carrière, elle avait dirigé l'école primaine Saint-Paul-Apôtre et Saint-Albert-le-Grand. Louis Chabot et Maude Carrier étaient toujours tous deux enseignants.

Louis Chabot, originaire de la Matapédia et résident de L'Ancienne-Lorette, était âgé de 55 ans. Il avait enseigné à une époque à Saint-Jean-de-Brébeuf. Il travaillait à l'école Boudreau, spécialisée dans l'enseignement aux adultes.

Maude Carrier était enseignante en français pour les élèves du programme Sport, Arts et Études de l'école secondaire Cardinal-Roy. Comme son père, elle avait également enseigné à l'école secondaire Jean-de-Brébeuf. Son conjoint, Yves Richard, y est toujours professeur.

Un milieu secoué

Dans un message destiné à la communauté scolaire, Marie-Hélène Laverdière, déléguée syndicale des enseignants à Musique Brébeuf, a affirmé avoir appris « avec consternation, samedi, la mort tragique de Maude Carrier, conjointe de Yves Richard. Nos pensées se sont immédiatement dirigées vers les membres de la famille à qui nous offrons nos plus sincères condoléances. »

La Commission scolaire de la Capitale indique également que les l'horaire d'examens prévu à l'école Boudreau, où enseignait Louis Chabot, demeure quant à lui inchangé, mais que du soutien psychologique sera offert au besoin aux élèves adultes qui fréquentent cette école de même qu'au personnel.

Les cours reprendront selon l'horaire habituel mardi.

Québec en direct Afficher le fil complet