Un cycliste heurté par des policiers de Québec dans un état critique

Un cycliste dans un état critique

Un cycliste lutte pour sa vie après avoir été heurté par une autopatrouille de la police de Québec dans le quartier Saint-Roch. La Sûreté du Québec, qui a reçu le mandat d'enquêter sur l'événement, doit rencontrer de nombreux témoins qui affirment que les agents ont reculé sur la victime à bonne vitesse.

L'accident est survenu à l'intersection des rues Saint-François Est et du Parvis, vers 13 h mercredi.

Plusieurs témoins racontent avoir aperçu l'homme d'une cinquantaine d'années circuler à vélo dans la rue en sens inverse, ce qui aurait amené les policiers à tenter de l'intercepter. La voiture de police aurait ensuite fait une manoeuvre pour reculer et l'homme se serait retrouvé coincé sous le véhicule.

« Ils ont écrasé le gars avec, le gars s'est ramassé sous le véhicule. Pendant un gros 15 secondes, le gars était en dessous du tire en petit bonhomme », a expliqué Alexandre Beaulieu, un témoin.

Il ajoute avoir vu l'auto-patrouille rouler une deuxième fois sur la victime. Ce que d'autres témoins corroborent.

Un autre témoin, Daniel, raconte avoir entendu les policiers dire à l'homme qu'il était en état d'arrestation. « Il crachait du sang », dit-il. Les policiers l'auraient eux-mêmes transporté dans l'ambulance sans civière.

Ann Mathieu de la Sûreté du Québec ne veut confirmer aucune de ces informations. Pour l'instant, elle parle d'« hypothèses ».

La victime dans un état critique

Elle confirme toutefois que l'état de santé de la victime s'est dégradé après son transport en ambulance et parle d'un risque de « décès probant ». « L'individu était conscient au moment de son transport au centre hospitalier, mais son état de santé s'est grandement détérioré », précise-t-elle.

La Sûreté du Québec devra également enquêter sur le fait que la voiture de patrouille et le vélo ont été déplacés de la scène. Les agents ont quitté les lieux en apportant la bicyclette.

Plus tard dans l'après-midi, le véhicule et le vélo ont été rapportés sur les lieux. « Ça va être vérifié dans l'enquête », note Ann Mathieu.

Les témoins rencontrés par Radio-Canada avaient déjà vu la victime dans le secteur, mais ne la connaissaient pas.

Québec en direct Afficher le fil complet