Québec autorise les plaques personnalisées

Le ministre Sylvain Gaudreault a présenté une plaque d'immatriculation à son nom. Le ministre Sylvain Gaudreault a présenté une plaque d'immatriculation à son nom.

Les Québécois pourront acheter une plaque d'immatriculation personnalisée pour leur automobile ou leur moto dès septembre 2015.

Le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, affirme que son gouvernement répond ainsi aux nombreuses demandes exprimées par les citoyens au fil des ans.

« Il y a bien du monde qui m'interpelle sur la rue, ce n'est pas des blagues, pour me dire : "M. Gaudreault, quand est-ce que l'on va pouvoir avoir une plaque personnalisée comme ailleurs?" », a relaté le ministre en point de presse jeudi.

Le ministre ne peut indiquer pour le moment combien il en coûtera pour afficher ses préférences sur sa voiture. Le gouvernement du Québec lancera sous peu des appels d'offres afin de trouver un fournisseur pour ces plaques d'immatriculation et fixer un prix.

Les plaques personnalisées devront contenir un maximum de sept caractères numériques ou alphabétiques. Les symboles seront exclus.

Dans d'autres provinces et dans de nombreux États américains, il en coûte entre 100 $ et 200 $ pour obtenir ces plaques personnalisées.

La Société de l'assurance automobile du Québec fixera des balises pour que les inscriptions sur les plaques soient appropriées et respectueuses.

Selon un sondage de la Société de l'assurance automobile du Québec, 39 % des Québécois souhaiteraient se procurer ce type de plaque personnalisée.