Inauguration du remorqueur le plus puissant du pays

Inauguration du remorqueur Ocean tundra

Groupe Océan a inauguré vendredi son nouveau remorqueur l'Ocean Tundra construit au chantier naval de L'Isle-aux-Coudres.

D'une longueur de 36 mètres et d'une force de 8000 chevaux, le remorqueur est le plus puissant jamais construit au pays. Il a été conçu pour opérer dans des conditions extrêmes.

Le directeur du projet du Groupe Océan, Dany Boily, explique que l'acquisition d'un remorqueur d'une telle puissance devenait de plus en plus nécessaire en raison des navires de grande envergure qui naviguent sur le fleuve.

« Les gros navires qui entrent à Sept-Îles dernièrement, les Chinamax, et aussi les pétroliers qui s'en viennent de Ultramar sont de plus en plus gros, donc ça amène une sécurité au niveau des armateurs. S'ils ont besoin d'escorte, on est capable de fournir des services, ce qui n'était pas disponible avant », explique M. Boily.

Le remorqueur pourra notamment naviguer dans les glaces jusqu'en Arctique et s'occupera entre autres des opérations d'accostage et d'appareillage de navires. Il sera également utilisé pour des opérations de sauvetage et de récupération d'épaves.

Création d'emplois dans la région

La conception du remorqueur a nécessité un investissement de 24,8 millions de dollars. En le construisant au Québec, Groupe Océan a bénéficié de subventions gouvernementales de Québec et d'Ottawa.

« C'est certain que ça nous coûte plus de cher de bâtir à L'Isle-aux-Coudres. On est le seul opérateur canadien qui construit ses remorqueurs au Canada. [...] Pour nous, c'était important de construire chez nous pour avoir la qualité qu'on veut et pour aussi bâtir et garder nos compétences au sein de nos chantiers », a mentionné Jacques Tanguay, le premier vice-président et directeur général de Groupe Océan.

Le projet a permis de conserver 160 emplois durant 14 mois, soutient la compagnie.

Hommage aux pilotes

C'est la première femme pilote du Saint-Laurent, Sophie Piette, qui est la marraine de ce navire.

Groupe Océan explique ce choix par le désir de souligner le travail de ses pilotes « Nous voulions rendre hommage au travail quotidien des pilotes qui rendent la navigation sur le Saint-Laurent plus sécuritaire », a souligné Gordon Bain, le président du Groupe Océan.

En plus de l'Ocean Tundra, mis en service dès maintenant, Groupe Océan construit actuellement un deuxième remorqueur du genre. La compagnie ne précise pas toutefois quand ce dernier sera inauguré.

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook