Accusé de menaces : l'étudiant en arts David Dulac change d'avocat

David Dulac lors d'une manifestation liée au conflit étudiant au printemps 2012. David Dulac lors d'une manifestation liée au conflit étudiant au printemps 2012.

L'ex-étudiant de l'Université Laval accusé d'avoir menacé des enfants en marge d'un travail d'étude change d'avocat. David Dulac sera représenté par Me Véronique Robert qui a défendu l'artiste montréalais, Rémy Couture.

L'artiste spécialisé dans le maquillage d'horreur a été acquitté de corruption de moeurs en décembre dernier par un jury.

La nouvelle avocate de David Dulac évite cependant de faire des parallèles entre les deux dossiers puisqu'il ne s'agit pas des mêmes accusations en cause. « C'est sûr que dans la société, dans une brasserie, on peut se poser la question des limites de l'art et ça, c'est similaire aux deux dossiers. Mais sinon, les accusations sont trop différentes », fait valoir l'avocate.

« Dans le cas de Rémy Couture, qui était accusé d'obscénité, il bénéficiait à même l'accusation d'une défense de valeur artistique, ce qui n'est pas le cas ici », ajoute Me Robert. 

David Dulac, un finissant en arts visuels, a écrit un texte dans le cadre d'une performance artistique, où il disait vouloir kidnapper des enfants pour ensuite les battre sur une scène. Le but de « l'œuvre » était de démontrer comment les enfants vont vieillir dans le monde contemporain pour devenir des adultes amorphes. 

Son avocate affirme que David Dulac reçoit du soutien dans sa démarche. « Il a de l'appui de plusieurs professeurs de l'université, de nombreux étudiants de l'université. C'est un appui qui est symbolique puisqu'ils ne peuvent avoir de contacts avec lui pour l'instant, mais oui, je sens de l'appui », a affirmé Me Véronique Robert.

À la suite de son enquête sur remise en liberté, le juge Rosaire Larouche avait ordonné sur le champ la détention de David Dulac en mai dernier. Sa nouvelle avocate va demander à la Cour supérieure de revenir sur cette décision vendredi.

Entre-temps, une page Facebook intitulée « Libérez David Dulac », en soutien à l'apprenti artiste, a vu le jour. Son administrateur sollicite des dons pour payer les frais juridiques de l'étudiant. L'objectif est d'amasser 2 000 $.

L'Université Laval a expulsé David Dulac après son arrestation le 27 mars.

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook