Nombre record de chantiers routiers à Québec

La Ville investit 150 millions dans la réfection de ses infrastructures

La Ville de Québec investira cette année 150 millions de dollars dans la réfection de ses infrastructures, et entreprendra cet été un nombre record de chantiers routiers. Il y aura en tout 220 chantiers, soit une vingtaine de plus que l'an passé.

Plusieurs travaux de réfection des réseaux d'aqueduc et d'égout sont prévus; ils seront en partie financés par des subventions des gouvernements provincial et fédéral. D'ailleurs, sur les 150 millions de dollars investis, 50 millions proviendront de subventions.

Parmi les chantiers qui auront une incidence importante sur la circulation, mentionnons la réfection de la côte de Sillery, les travaux sur le boulevard Wilfrid-Hamel et les travaux sur la rue Soumande, à la hauteur du viaduc de l'autoroute Laurentienne. Les travaux sur les boulevards Quatre-Bourgeois, Hochelaga, Pierre-Bertrand ainsi que sur les rues Einstein et Armand-Viau auront aussi des répercussions.

Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, François Picard, a tenu à préciser que les travaux sur la rue Soumande étaient prévus depuis au moins quatre ans et qu'ils n'avaient rien à voir avec le projet d'amphithéâtre, comme l'a laissé entendre l'opposition à l'Hôtel de Ville.

Par ailleurs, les travaux se feront de nuit dans les secteurs commerciaux et les parcs industriels pour limiter les répercussions sur les citoyens. Quant aux travaux dans les quartiers résidentiels, ils se feront surtout de jour.

La Ville a aussi commandé une vaste étude pour évaluer l'état du réseau d'égout sur l'ensemble de son territoire. Les résultats de cette étude devraient être connus dans un mois.

Travaux critiqués

Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, François Picard Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, François Picard

La réfection de la côte de Sillery se fera sur deux ans et est évalué à 25 millions de dollars. Les fils électriques seront enfouis, les réseaux d'aqueduc et d'égout refaits, les trottoirs changés, des arbres plantés et des lampadaires décoratifs installés.

Ces travaux ne font pas l'unanimité. Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, François Picard, a lancé un message à ceux qui les critiquent. « Je ne comprends pas qu'on remette en question ces travaux-là. On ne coupe pratiquement pas d'arbre, on corrige des lacunes au niveau de la courbe, on refait le muret, on améliore la sécurité. »

François Picard a également tenu à préciser que les travaux sur la rue Soumande sont prévus depuis au moins quatre ans et qu'ils n'ont rien à voir avec le projet d'amphithéâtre, comme l'a laissé entendre l'opposition à l'Hôtel de Ville.

Québec en direct Afficher le fil complet