Enchères : des citoyens montrent du doigt Asset Auctions

Enchères : des citoyens montrent du doigt Asset Auctions

Des citoyens disent avoir été floués par l'entreprise de vente aux enchères Asset Auctions. L'entreprise ontarienne organise des encans partout au Canada, mais certains de ses clients prétendent qu'elle fait de la fausse représentation sur la valeur des biens vendus.

Lors d'un encan qui s'est tenu à Québec récemment, un citoyen, Marc Dumais, a tenté d'obtenir des explications concernant l'achat d'une bague, en 2010, lors d'un autre encan organisé par Asset Auctions.

Le résident de Québec prétend qu'Asset Auctions a faussé la valeur du bijou et il a intenté une poursuite en cour. « Il y avait un bijou qui valait 147 000 $ [selon l'entreprise] et les enchères ne montaient pas plus haut que 25 000 $. Je me suis dit : "bon, ça vaut la peine de miser là-dessus." Mais en fin de compte, ça valait juste 12 000 $ », mentionne M. Dumais. 

En juillet 2011, un citoyen de Montréal, Maher Abdelal, s'est lui aussi rendu a un encan organisé par Asset Auctions.

Il rapporte avoir fait l'acquisition de 21 objets en 2011, totalisant 88 000 $. Or, la valeur de certains objets, tel qu'indiqué par Asset Auctions, ne correspondrait pas à la réalité. « J'ai fait l'évaluation par la suite et là, j'ai trouvé qu'il y avait des items qui devaient valoir 10 000 $ [selon l'entreprise], mais ça ne valait même pas 2000 $ », déplore M. Abdelal. 

Sur son site Internet, l'entreprise dit être « mandatée » par le gouvernement fédéral pour la revente de biens saisis par le gouvernement. Toutefois, l'Agence du revenu du Canada affirme « qu'il n'y a aucun contrat ou arrangement avec Asset Auctions ». 

En tout, deux citoyens ont entamé des procédures judiciaires contre Asset Auctions. L'Office de la Protection du consommateur a pour sa part reçu une plainte concernant Asset Auctions. 

Radio-Canada a tenté d'obtenir la réaction d'Asset Auctions a plusieurs reprises, sans succès.