Livres et auteurs en nomation
Avec le tempsAvec le tempsPaul Genuist
Cap NordCap NordHédi Bouraoui
Le figuier sur le toitLe figuier sur le toitMarguerite Andersen
L'eau de vieL’eau de vieDaniel Marchildon

Synopsis du livre

[ Le figuier sur le toit ]

Maison d'édition: Les Éditions L’Interligne

D’où venez-vous? À quelques jours de son 84e anniversaire, Marguerite a encore du mal à répondre à cette question qui la hante depuis la chute de l’Allemagne nazie. Exilée et errant à travers le monde, laissant ses parents à Berlin, Marguerite sait qu’elle a porté l’uniforme nazi pendant son adolescence sans trop savoir ce qu’il signifiait.

La vieille dame cherche dans les replis de sa mémoire. Pourtant, elle ne se voit pas habillée de l’uniforme de la jeunesse hitlérienne. Une image persiste. Une scène jaillit du fond de son inconscient. Elle est à la campagne. C’est l’automne. Au bout d’un champ qui n’a pas été labouré elle voit un groupe de femmes en vêtements rayés noirs et blancs, avec Judenstern, l’étoile de David. Quand était-ce? Où était-ce? Que faisait-elle là? Avec qui était-elle? Portait-elle l’uniforme? Le souvenir reste imprécis. Rien que l’image d’un champ vide, avec, au loin, contre une rangée d’arbres, ces femmes détenues. Des chiens. Des hommes armés. Et elle, frappée d’horreur, interdite de peur. En train de se détourner, de s’éclipser, de fuir.

Ces souvenirs douloureux juxtaposés à la vie et à l’amour qu’elle partage avec ses enfants et sa famille à travers le monde et au Canada, à la honte, qui la fait fuir, et à son sens d’appartenance, telles les racines du figuier qu’elle fait pousser sur le toit de son immeuble, composent l’univers de cet être qui a toujours su rêver.

+

Biographie de l'auteur

[ Marguerite Andersen ]

Marguerite Andersen a vécu dans différents pays d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord. Elle possède un doctorat de l’Université de Montréal et un doctorat honorifique de l'Université Mount Saint Vincent (Halifax) où elle a, pendant deux ans, tenu la chaire d'études féministes. Elle a publié plus d’une quinzaine de romans, de recueils de poèmes en prose et de nouvelles. Depuis 1998, elle est l’éditrice de la revue Virages.

Vidéo de présentation





Commentaires


20 avril 20092. Marie-Anne Bouchat  [Chelmsford, ON ]

Avec beaucoup de naturel, d'humour et d'amour, l'auteure évoque ses souvenirs à travers son regard de vieille dame qui, miraculeusement est resté celui d'une enfant. L'enfance est omniprésente dans ce roman et c'est tant mieux! Quelle fraîcheur et quelle spontanéité! Bravo à l'auteure pour ce superbe roman, son meilleur, à mon avis. Comme le bon vin, Marguerite Andersen vieillit bien. Sa mémoire n'a pas l'air de flancher non plus. J'espère donc qu'elle continuera encore longtemps à écrire.


10 avril 20091. Celine Marcoux-Hamade  [Toronto ]

J'ai vraiment beaucoup aime ce livre. Le passage entre le present et le passe est tres bien reussi. Marguerite Andersen reussit tres bien a nous emporte en Allemagne durant la 2eme guerre mondiale.  
Mon prefere des 3 finalistes que j'ai lu jusqu'ici.



2 commentaires  
1 à 2 1 
Renaud-Bray Sunwing Blue-Bay ARTV Radio-Canada