Pas de référendum dans le quartier Limbour à Gatineau

L'hôtel de ville de Gatineau - Maison du citoyen. L'hôtel de ville de Gatineau - Maison du citoyen.

Il n'y aura finalement pas de référendum sur un changement de zonage dans le quartier Limbour à Gatineau. Le conseil municipal a décidé, mardi, de retirer la modification qui aurait créé une zone permettant la construction d'un édifice de deux à quatre étages dans le secteur, qui comprendrait une centaine d'unités.

Quelques citoyens sont venus demander aux conseillers, mardi soir, de retirer cette résolution afin de donner la chance au promoteur et aux résidents du quartier de trouver un terrain d'entente.

Le conseiller du district de Limbour, Cédric Tessier, puisera dans son budget discrétionnaire pour embaucher une modératrice qui aidera les parties à en arriver à une entente dans ce dossier.

Le promoteur du projet résidentiel, Christian Brunet, était présent à la réunion du conseil. Il s'est dit d'accord avec ces discussions, mais il redoute que cela reporte la réalisation de son projet, tout en entraînant des coûts supplémentaires.

« Je suis un peu déçu que les gens n'aient pas le droit de se prononcer. Je retourne au bas de l'échelle », a souligné M. Brunet.

Le mois dernier, les opposants au projet résidentiel avaient été suffisamment nombreux à signer un registre pour forcer la ville à tenir un référendum ou à abandonner le changement de zonage, ce qu'elle a choisi.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet