Gatineau, capitale québécoise des cinq quilles

Gatineau, capitale des cinq quilles! Gatineau, capitale des cinq quilles!  Photo :  ICI Radio-Canada / Patrick Pilon

Un café à la main, une boule de quilles dans l'autre, une quarantaine de passionnés se sont retrouvés à la salle de quilles Anick samedi matin, pour le tournoi provincial de cinq quilles.

Un photoreportage de Patrick Pilon TwitterCourriel

Le village gaulois des cinq quilles du Québec

La région de l'Outaouais se distingue sur la scène canadienne dans les cinq quilles, selon Daniel Lamarche, président de l'association des cinq quilles du Québec. 

La région est d'ailleurs un des derniers endroits au Québec où les cinq quilles ont encore la cote, selon Marc Duchesne, de la salle de quilles Anik.

Représenter le Québec aux cinq quilles

Nathalie Trudel, qui compétitionne au niveau national depuis plusieurs années, a commencé à jouer à l'âge de quatre ans.

Quand on lui demande ce qui la motive à participer à des compétitions, elle répond que c'est l'adrénaline et la fierté de représenter sa province qui l'ont poussée à se dépasser dans ce sport.

Un sport de vieux?

Pas du tout, rétorque Sofianne Lamarche, âgée de 14 ans. Bien que plusieurs adeptes s'entendent pour dire que le sport connaît une légère baisse de popularité, des dizaines de jeunes de 4 à 19 ans se rendent à la salle de quilles chaque samedi matin pour améliorer leurs habiletés.

Une opinion partagée par Maxim Duschesne, maître quilleur âgé de 21 ans. Selon lui, depuis qu'on en voit moins à la télévision, c'est plus difficile de recruter des jeunes

Les petites ou les grosses?

Chaque type de quille représente un défi différent selon Marie-Hélène Tremblay, âgée de 15 ans, qui joue au niveau senior.

Entre deux lancers, Guillaume Charbonneau rappelle que les quilles elles-mêmes sont différentes.

Les quilles utilisées pour les jeux de cinq quilles sont plus lourdes que celles utilisées dans les allées de dix quilles.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet