Le président de la CSCV démissionne

Salle de classe Une salle de classe.  Photo :  Istock

Le président de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), Jocelyn Fréchette, a remis sa démission, mardi.

Dans la lettre qu'il a adressée aux membres du Conseil des commissaires, et dont Radio-Canada a obtenu une copie, M. Fréchette explique qu'il a pris sa décision à la suite d'une réunion, lundi dernier.

À cette occasion, les commissaires présents lui ont alors signifié que sa présence était devenue une source de malaise.

« Des commissaires m'ont décrit leur malaise à ce que je demeure président du Conseil des commissaires compte tenu de ce qu'ils m'ont décrit comme étant des doutes à mon égard quant aux récents événements », a expliqué M. Fréchette dans son courrier.

Par les récents événements, il fait référence aux remous provoqués par les questions éthiques concernant les contributions volontaires, lors de la dernière campagne électorale scolaire.

« Force est de constater que les événements des derniers jours ne me permettent plus de jouer ce rôle [de président] et sont davantage source de division. Le malaise est donc réciproque et, malgré les explications fournies, la situation est intenable et a atteint un point de non-retour », ajoute Jocelyn Fréchette.

Le président démissionnaire entend maintenant accorder plus temps à sa famille. Cela faisait plus de 15 ans qu'il occupait des fonctions dans le domaine éducatif.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet