Une garderie d'Ottawa offre ses services pour des enfants non vaccinés

Les explications de la journaliste Claudine Richard

Que ce soit par conviction personnelle ou religieuse, des parents qui refusent le vaccin pourront envoyer leur enfant non immunisé dans une garderie privée du secteur d'Orléans.

On peut lire sur une affiche installée sur une clôture que la garderie offre des mets biologiques et un environnement sans vaccin.

La propriétaire de cette garderie, Mélissa Abekah, croit de refuser la vaccination permet au système immunitaire de l'enfant de mieux se développer.

« On a vu qu'il y a de l'aluminium, du mercure, de l'antigel, des choses comme ça et on se demandait si le corps a vraiment besoin de ça pour combattre les maladies. » — Mélissa Abekah, propriétaire de cette garderie sans vaccin

Selon la loi, si les parents sont d'accord d'envoyer leur enfant dans une garderie sans vaccin, les responsables de la santé publique n'ont aucun recours contre la garderie en raison, dans ce cas-ci, de sa nature privée.

Santé publique Ottawa rappelle aux parents les dangers de contagion à considérer avant de refuser un vaccin ou d'envoyer leur enfant dans ce genre de milieu.

« Un enfant qui se retrouve dans un groupe d'individus non vaccinés, il suffit qu'une personne qui introduit la maladie contagieuse pour que la maladie se transmette très rapidement d'un enfant à l'autre étant donné que tous ces enfants n'ont pas de protection contre la maladie en particulier », affirme la gestionnaire de programmes de Santé publique Ottawa, Marie-Claude Turcotte.

Avec les cas de rougeole qui ont été rapportés à Toronto et dans la région du Niagara, les autorités de la santé publique de Toronto ont indiqué que les élèves non vaccinés ne pourront aller en classe en cas d'éclosion.

En ce moment à Ottawa, Santé publique Ottawa ne déclare aucun cas de rougeole.

Avec les informations de Claudine Richard

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet