Du vandalisme à répétition dans deux écoles de Kanata

Des fenêtres ont notamment été fracassées dans des écoles du secteur de Kanata au cours des derniers mois. Des fenêtres ont notamment été fracassées dans des écoles du secteur de Kanata au cours des derniers mois.  Photo :  Stu Mills/CBC

Deux écoles de l'ouest d'Ottawa ont été victimes d'actes de vandalisme répétés au cours des derniers mois.

Depuis le mois d'octobre, l'École catholique Georges-Vanier et l'École publique W. Erskine Johnston, toutes deux situées sur la rue Varley, dans le secteur de Kanata, ont été la cible des vandales à 18 reprises. Ceux-ci ont notamment forcé des portes, fracassé des fenêtres et inscrit des graffitis.

La direction de l'École Georges-Vanier a décidé d'installer huit caméras à infrarouge après avoir été victime de vandalisme pendant huit nuits consécutives.

À l'École Erskine Johnston, 35 fenêtres ont été fracassées au cours d'une même nuit. La majorité d'entre elles étaient situées dans la nouvelle aile préscolaire, qui a ouvert ses portes en novembre.

Selon l'agente Maureen Hunt, responsable du dossier à la police d'Ottawa, les autorités ne peuvent régler seules ce genre de problème. « Les parents doivent savoir où sont leurs enfants la nuit, ce qu'ils font et discuter avec eux lorsqu'ils rentrent à la maison [traduction libre] », souligne Mme Hunt, qui travaille dans les écoles depuis longtemps.

La policière ajoute que la communauté doit être vigilante pour aider le service de police et le conseil scolaire à mettre fin à ces actes de vandalisme.

D'après la CBC.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook