Le Château Logue doit des milliers de dollars à la Ville de Maniwaki

Le Château Logue doit des milliers de dollars à la Ville de Maniwaki

Le Château Logue, un complexe récréotouristique de Maniwaki, a accumulé des dettes d'impôts fonciers impayés de plusieurs centaines de milliers de dollars depuis l'an 2000.

L'établissement comprend de l'hébergement, un espace pour des congrès en plus d'installations de loisirs et de détente. L'entreprise, qui emploie 45 personnes invoque des difficultés financières pour expliquer une telle créance envers la municipalité. Le complexe est évalué à 5 millions de dollars.

Les coûts d'investissement et d'exploitation étant trop élevés, le propriétaire a décidé de ne pas payer les taxes municipales entre 2000 et 2010. La facture dépasse maintenant le demi-million de dollars.

Le propriétaire du Château Logue de Maniwaki, Michel Lacroix Le propriétaire du Château Logue de Maniwaki, Michel Lacroix

Le propriétaire, Michel Lacroix, souligne que l'entreprise a dû faire des choix sur les factures à payer, mais que les salaires des employés n'ont jamais été en retard.

« Un moment donné, il y a une limite à la capacité de payer. » — Michel Lacroix, propriétaire, Château Logue

Le Château Logue a pris une entente de paiement avec la Ville de Maniwaki. Depuis 2010, l'entreprise verse jusqu'à 15 000 $ par mois pour rembourser sa créance.

Michel Lacroix croit toujours au potentiel touristique du Château Logue. Il recherche un bailleur de fonds qui serait prêt à investir un million de dollars pour assurer la viabilité de l'entreprise.

Le propriétaire du Château Logue transige aussi avec la Municipalité en tant que comptable puisque son étude professionnelle assure la vérification financière de la Ville. Michel Lacroix souligne que sa relation avec le maire est tout à fait transparente.

Le maire de Maniwaki, Robert Coulombe, n'a pas rappelé Radio-Canada.

D'après un reportage de Michel-Denis Potvin.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

    Facebook