Consultations publiques : la Commission scolaire des Draveurs vise plus de stabilité

L'École des Trois-Saisons (Lavictoire) sera bientôt rouverte. L'École des Trois-Saisons (Lavictoire) sera bientôt rouverte.

La Commission scolaire des Draveurs (CSD) veut tenir compte davantage des préoccupations des parents pour redéfinir les territoires de ses écoles et la gestion des surplus d'élèves pour les prochaines années. La CSD a rendu publics, mardi matin, les résultats des huit séances de consultations publiques tenues cet automne avec les parents.

La plus grande préoccupation des 1640 parents qui se sont présentés aux consultations concerne la stabilité des élèves. Les parents souhaitent qu'on évite de les changer d'établissements à plusieurs reprises au cours de leur parcours scolaire. Par exemple, cette année, 270 enfants ont dû changer d'école en raison d'un surplus d'élèves.

À la suite de cette consultation, la CSD s'engage à réduire le nombre d'élèves touchés par plusieurs changements d'établissements au cours de leur cheminement scolaire. Toutefois, la CSD n'est pas en mesure de donner de chiffres précis pour le moment.

Afin d'assurer une meilleure stabilité et de gérer les surplus d'élèves, la Commission scolaire compte sur la réouverture de l'École des Trois-Saisons (Lavictoire) sur le boulevard Maloney, à Gatineau, et sur l'ouverture d'une nouvelle école primaire à Cantley, en septembre. Elle attend aussi une réponse du ministère de l'Éducation pour l'ouverture de deux autres nouvelles écoles.

Les nouveaux territoires des établissements seront rendus publics en mars. Les élus adopteront par la suite le document officiel de répartition des établissements en avril.

La Commission scolaire des Draveurs, qui compte près de 17 000 élèves, estime qu'elle devra placer 500 élèves supplémentaires d'ici les deux à trois prochaines années.