L'église Sainte-Anne d'Ottawa restera ouverte grâce à de nouveaux fidèles

Un vitrail de l'église Sainte-Anne Un vitrail de l'église Sainte-Anne

L'église francophone Sainte-Anne d'Ottawa, qui devait fermer ses portes en 2011 faute de fidèles, restera ouverte. Le lieu de culte, situé sur la rue Old St.Patrick dans la Basse-Ville, accueillera les paroissiens de St. Clement.

L'idée avait été lancée en juin 2011 par l'archevêque d'Ottawa, Terrence Prendergast, afin de conserver l'église Sainte-Anne qu'il qualifie « d'une des perles patrimoniales du diocèse d'Ottawa ».

L'église avait procédé à d'importants travaux de restauration. Le lieu de culte de St.Clement nécessitait lui aussi des réparations d'envergure.

Après huit mois d'études, qui ont permis d'évaluer entre autres les finances disponibles et l'état de l'architecture, la paroisse St.Clement recommande le déménagement de l'ensemble de ses fidèles.

Cette décision a été prise après avoir consulté les paroissiens, le Conseil pastoral, le Conseil des finances et le Comité d'étude de pilotage.

Monseigneur Prendergast se réjouit de cette nouvelle qui permet de sauvegarder l'église Sainte-Anne.

En août dernier, lorsque les messes ont cessé d'être données, les coûts d'entretien de l'église étaient jugés trop élevés. Trop de bancs étaient vides et la quête s'avérait insuffisante pour subvenir aux dépenses courantes.

La paroisse St.Clement offre des soins pastoraux en anglais et en français à Ottawa, en plus de présenter la messe en latin. En 1968, la communauté a commencé dans la chapelle du monastère des Soeurs-Adoratrices du Précieux-Sang.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook