Des valises pleines d'amour pour les enfants de l'aide à l'enfance

Lee-Ann Wotton est touchée par la cause des enfants de l'Aide à l'enfance. Lee-Ann Wotton est touchée par la cause des enfants de l'Aide à l'enfance.  Photo :  Radio-Canada/Frédéric Projean

Touchée par la situation des enfants qui doivent quitter rapidement leur domicile après une intervention de la Société de l'aide à l'enfance, une dame de Sudbury, en Ontario, a décidé de leur venir en aide, en amassant des valises pour eux.

Un texte de Frédéric ProjeanTwitterCourriel

La campagne « Just in case », lancée cet automne par Lee-Ann Wotton, a permis jusqu'à présent de recueillir une quarantaine de valises remplies des choses nécessaires pour vivre ailleurs.

« Je n'en reviens pas de la générosité du monde. Tous les articles qu'on a reçus sont gratuits. Je n'en reviens pas à quel point le monde fait preuve d'humanité. » — Lee-Ann Wotton, initiatrice de « Just in case »
Les valises contiennent plusieurs articles destinés aux enfants... Les valises contiennent plusieurs articles destinés aux enfants...  Photo :  Radio-Canada/Frédéric Projean

Lorsqu'elles sont remises aux enfants, ces valises sont loin d'être vides.

Mme Wotton prend la peine d'y mettre des oursons en peluche, des brosses à dents, des carnets de notes, et même des couvertures.

« On ajoute ça juste pour qu'ils sentent de l'amour, pour qu'ils aient quelques articles juste pour eux... » — Lee-Ann Watton

C'est après avoir vu un reportage que Mme Wotton a décidé de mettre sur pied cette initiative dans le Nord de l'Ontario.

À la Société d'aide à l'enfance de Sudbury-Manitoulin, on souligne que 97 % des enfants aidés demeurent chez des parents.

Une quarantaine de valises ont été amassées jusqu'à présent pour les enfants de la Société d'aide à l'enfance de Sudbury-Manitoulin. Une quarantaine de valises ont été amassées jusqu'à présent pour les enfants de la Société d'aide à l'enfance de Sudbury-Manitoulin.  Photo :  Radio-Canada/Frédéric Projean

Beaucoup d'émotions

Dans le cadre de son ancien travail dans un centre pour la famille, Lee-Ann Wotton a cependant été témoin de situations où les enfants devaient quitter précipitamment leur domicile, simplement avec un sac de vidanges pour trimballer leurs articles personnels.

« Quand je préparais des valises hier soir, je me sentais très émue. Il y a des adultes qui nous en ont donné et qui ont peut-être été [eux-mêmes] dans des familles d'accueil... » — Lee-Ann Wotton

En entrevue au Matin du Nord, Lee-Ann Wotton rappelle qu'en plus d'aider les enfants, le programme « Just in case » fournit des valises aux jeunes adultes trop vieux pour vivre en famille d'accueil, et qui doivent maintenant aller vivre seuls en appartement.

Ontario en direct Afficher le fil complet

    Dossiers et plus