Deux membres des Forces armées canadiennes poignardés à Toronto

Le chef de la Police de Toronto, Mark Saunders, en point de presse Le chef de la Police de Toronto, Mark Saunders, en point de presse  Photo :  PC/Victor Biro

Un homme de 27 ans a été arrêté après une attaque dans le nord de Toronto, lundi après-midi. Selon la Police de Toronto, le suspect a poignardé deux membres des Forces armées canadiennes dans un centre de recrutement. Ceux-ci ont été blessés, mais on ne craint pas pour leur vie.

Le chef de la Police de Toronto, Mark Saunders, a déclaré au réseau CBC que l'attaque avait eu lieu vers 15 h 30 dans le centre de recrutement près des rues Yonge et Sheppard.

Le suspect aurait sorti un couteau et attaqué l'employé qui se trouvait derrière le comptoir d'accueil. Il a été immobilisé par six à huit soldats qui se trouvaient au centre.

Mark Saunders a remercié les soldats qui ont réagi rapidement à cette attaque, ajoutant que « les blessures auraient pu être beaucoup plus graves ».

Le chef de police a précisé que le suspect avait fait « certains commentaires inquiétants » avant de passer à l'attaque, mais n'a pas voulu en dire plus. L'enquête vient tout juste de commencer, dit-il, mais la police envisage sérieusement la possibilité d'un acte terroriste.

Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) ainsi que d'autres corps policiers ont été contactés au sujet de l'attaque.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déclaré qu'il serait prématuré de commenter l'attaque, étant donné qu'une enquête est en cours. « L'information que détient la Gendarmerie royale du Canada indique qu'il s'agit d'un incident isolé et qu'il n'y a pas de menace imminente pour la sécurité publique », a-t-il dit.

Le suspect, en état d'arrestation, est présentement hospitalisé.

Ontario en direct Afficher le fil complet

    Dossiers et plus