Véhicules automatisés : l'Ontario s'attend à de « grosses annonces » au Salon de l'auto de Détroit

Voiture prototype autoconduite de Google. Une première version de la voiture prototype autoconduite de Google navigue sur une route. Google espère voir ses voitures totalement autonomes prendre la route entre 2017 et 2019.  Photo :  Associated Press

Le ministre ontarien des Transports Steven Del Duca espère positionner sa province à la tête du peloton au Canada en matière de nouvelles technologies de conduite sans chauffeur, à l'approche du Salon de l'auto de Détroit la semaine prochaine.

Le prestigieux Salon est souvent le lieu choisi par les constructeurs pour le dévoilement de nouveaux modèles.

Le ministre Del Duca s'attend à des « annonces majeures » cette année en ce qui a trait aux véhicules automatisés.

L'Ontario est devenu le 1er janvier la première province canadienne à permettre la mise à l'essai de voitures autoconduites.

Aucune application pour le projet pilote n'a été reçue pour l'instant, indique le ministre. Ce dernier affirme, toutefois, que l'Ontario serait un endroit idéal pour permettre aux constructeurs de tester leurs nouvelles technologies dans un climat plus froid qu'en Californie, par exemple.

« On sait qu'il y a beaucoup d'engouement et d'intérêt dans l'industrie », dit M. Del Duca, qui s'attend à de premiers essais routiers dans la province « au cours des prochains mois ».

Ontario en direct Afficher le fil complet

    Dossiers et plus