Imprimer en 3D à la bibliothèque à Toronto

Imprimante 3D à la bibliothèque à Toronto Imprimante 3D à la bibliothèque à Toronto  Photo :  Valérie Ouellet

Les usagers de la bibliothèque de référence de la Ville Reine pourront y imprimer des centaines d'objets en trois dimensions à partir de mardi.

L'utilisateur n'a qu'à dessiner l'objet désiré sur un écran à l'aide d'un programme de conception assistée par ordinateur. Le fichier 3D est ensuite transmis à l'imprimante qui crée des tranches de matériaux (plastique, cire ou métal) et les empilent les unes sur les autres pour donner un volume à l'objet.

Le plan d'impression doit être approuvé au préalable par le personnel de la bibliothèque. Par ailleurs, la durée d'impression est limitée à deux heures.

La technologie est utilisée en laboratoire et en usine depuis quelques années. Mais le service municipal des bibliothèques de Toronto veut permettre maintenant au grand public de s'y familiariser, alors que ces imprimantes deviennent de plus en plus populaires. 

« C'est important d'initier les gens aux nouvelles technologies numériques comme l'impression 3D. Elles vont jouer un rôle important dans la vie des gens, comme Internet. » — Paul Trumphour, porte-parole du service des bibliothèques municipales

Plus de 100 personnes se sont déjà inscrites aux sessions d'initiation offertes par la Ville.

Le coût du projet, incluant l'achat des imprimantes, se chiffre à 44 000 $.

Enregistrement de la journaliste Valérie Ouellet

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook